Paris,
20
Mai
2015
|
10:00
Europe/Amsterdam

Un mécénat qui s'achève, un mécénat qui débute

Les Fondations VELUX dévoilent le nouveau visage de la Sainte-Chapelle et annoncent leur engagement dans un programme de restauration de la verrière de la Rotonde d’Antin du Grand Palais

Les Fondations VELUX dévoilent aujourd’hui, aux côtés du Centre des Monuments Nationaux (CMN), l’exceptionnelle restauration des vitraux de la Sainte-Chapelle de l’île de la Cité à Paris. Un projet financé à près de 60 % par les Fondations VELUX, qui ont investi 5 millions d’euros pour permettre la restauration d’un symbole fort du patrimoine culturel français. A cette occasion, les Fondations VELUX ont annoncé le prochain projet de mécénat pour la restauration de la verrière de la Rotonde d’Antin du Grand Palais. Un nouvel engagement en faveur d’un haut-lieu culturel et scientifique parisien.

La restauration des vitraux de la Sainte-Chapelle, l’achèvement d’une campagne de 7 années de travail

A l’initiative de Michel Langrand, président de VELUX France, les Fondations VELUX se sont engagées pendant 7 années dans un mécénat privé exceptionnel avec le Centre des Monuments Nationaux à hauteur de 5 millions d’euros. Grâce à ce mécénat exclusif des Fondations VELUX, sept verrières de vitraux ainsi que les maçonneries qui les entourent et les surmontent, l’archange et la rose occidentale ont pu être restaurés entre 2008 et 2014.

Ce mécénat a rendu possible l’une des missions dévolues aux grands établissements publics patrimoniaux, qui est de susciter des contributions publiques et privées pour financer une part significative des investissements et projets d’animation et de médiation nécessités par les monuments dont ils ont la charge. En devenant mécène exclusif du Centre des monuments nationaux pour la restauration des vitraux de la Sainte-Chapelle, les Fondations VELUX ont permis de réduire de moitié la durée de cette rénovation.

Un bel exemple de la collaboration publique/privée en matière de mécénat, indispensable pour la conservation du patrimoine français et l’accompagnement des pouvoirs publics sur des projets divers et variés, partout en France.

En supportant pour plus de la moitié cette restauration, nous avons vu que nous pouvions être catalyseurs de ce projet de rénovation. Après 7 années de collaboration étroite, nous sommes très heureux de dévoiler ce jour le nouveau visage de la Sainte-Chapelle, en lui rendant éclat, vie et lumière. Par cet investissement significatif, les Fondations VELUX ont contribué à protéger ce monument historique unique au niveau européen, pour le plaisir de nos concitoyens comme pour les innombrables étrangers qui le visitent chaque année. Villum Kann Rasmussen, le fondateur du Groupe VELUX, a assigné à chacune des sociétés qu’il a fondées l’objectif d’opérer en tant qu’Entreprise Modèle, c’est-à-dire une entreprise qui propose des produits utiles à la société et qui traite ses collaborateurs, clients et fournisseurs mieux que la plupart des autres entreprises. C’est donc pour moi une très grande satisfaction et une fierté de voir une fondation danoise soutenir les projets que nous lui présentons dans notre pays.
Michel Langrand, Président de VELUX France et représentant des Fondations VELUX en France

La restauration de la verrière de la Rotonde d’Antin du Grand Palais, le nouveau défi des Fondations VELUX

Fort de cette réalisation exceptionnelle, les Fondations VELUX s’engagent aujourd’hui dans un nouveau projet de mécénat patrimonial, avec la restauration de la verrière de la Rotonde d’Antin du Grand Palais. Un investissement de 850 000 euros sur 3 ans pour donner une nouvelle vie à cette verrière, qui fait la renommée de ce monument emblématique français.

Notre ambition aujourd’hui est de renouveler notre engagement envers la conservation de notre patrimoine, en donnant l’opportunité au plus grand nombre de redécouvrir des lieux uniques, fleurons de l’architecture française. En outre, ce projet est en parfait accord avec les valeurs fondamentales du groupe VELUX : depuis sa création, la recherche pour améliorer le confort de vie en apportant lumière et ventilation naturelles dans les bâtiments est en effet au cœur de l’ADN et du savoir-faire VELUX. Après la rénovation de la Sainte-Chapelle et de ses murs de lumière, c’est pour nous une très grande fierté d’annoncer l’ouverture d’un nouveau programme de restauration pour favoriser l’entrée de lumière naturelle au sein d’un haut lieu touristique de Paris.
Michel Langrand, Président de VELUX France et représentant des Fondations VELUX en France

Le Groupe VELUX, un modèle économique atypique

L’une des particularités du Groupe VELUX repose sur son modèle économique atypique, dans la mesure où 90 % des actions de la holding de tête sont directement détenues par une fondation philanthropique. En d’autres termes, le Groupe VELUX reverse une partie de ses bénéfices à la communauté par l’intermédiaire des Fondations. Une forme d’actionnariat qui garantit dynamisme, stabilité et continuité du Groupe.

Le fondateur de VELUX, Villum Kann Rasmussen, a transmis le contrôle du Groupe qu’il avait créé à des fondations, afin d’assurer la pérennité de l’entreprise, quel que soit le devenir des successions familiales. Son objectif était de créer une Entreprise Modèle qui travaille sur des produits utiles à la société. En vertu de ce modèle économique inédit, les Fondations VELUX ont versé 155 millions d’euros en 2014 pour soutenir de nombreux projets dans des domaines variés : recherche scientifique, initiatives à vocation sociale, culturelle, environnementale ou de développement durable, et ce aux échelles locales, régionales, nationales.

En décembre dernier, une nouvelle fondation, la Fondation KR, a été créée pour renforcer les activités des Fondations dans le domaine de l’environnement et du développement durable.

En choisissant de s’engager pour la préservation du patrimoine en France, VELUX se distingue avec des initiatives à la fois uniques, et totalement cohérentes avec ses activités. L’investissement dans le domaine de la conservation du patrimoine est pour nous l’occasion de se rattacher aux valeurs d’excellence architecturale et artisanale, en lien avec l’activité de VELUX dans le monde du bâtiment. Dans notre milieu professionnel, il y a une vraie légitimité de nos actions qui soutiennent aussi souvent la profession des architectes. Nous essayons d’être par là-même au plus proche de nos clients, en soutenant des projets partout en France.
Michel Langrand, Président de VELUX France et représentant des Fondations VELUX en France
En savoir plus

A propos de - La société VELUX dans le monde

Depuis plus de 70 ans, le Groupe VELUX a pour vocation d'améliorer le cadre de vie grâce à l’entrée de lumière naturelle et d’air frais par le toit. Sa gamme de produits comprend une grande variété de fenêtres de toit, solutions pour les toits plats, conduits de lumière naturelle. Le Groupe VELUX propose également de nombreux équipements, volets roulants, stores intérieurs et extérieurs, commandes motorisées pour moduler la lumière en toute liberté. Ses produits contribuent à garantir un environnement intérieur sain et durable pour vivre, travailler, et se divertir dans les meilleures conditions.

Le groupe VELUX détient des sociétés de vente et des usines de production dans plus de 40 pays. Il emploie environ 10 000 personnes dans le monde et appartient à la société VKR Holding A/S, intégralement détenue par des fondations et par la famille du fondateur.

 

A propos de - La société VELUX en France

Filiale commerciale du Groupe VELUX créée en 1964, la société VELUX France comprend le siège social situé à Morangis (91) et cinq agences régionales (Morangis, Rennes, Lyon, Reims et Toulouse).

Quatre sites de production dont un département R&D sont implantés en France.

  • Fenêtres et raccordements : VKR France à Feuquières-en-Vimeu (Somme)
  • Volets roulants et stores intérieurs : SK France (Haute-Marne), VELSOL France (Haute-Savoie) et KH France (Haute-Saône).

A propos des Fondations VELUX

Les Fondations VELUX détiennent 90 % des actions de VKR Holding, la holding de tête du Groupe VELUX notamment. En 1971, Villum KANN RASMUSSEN, fondateur de VELUX, établit une première fondation pour assurer la pérennité de l’entreprise qu’il avait créée. « Créer une fondation, c’est vouloir accomplir quelque chose qui continuera après soi » disait-il. L’objectif de cette démarche est fondé sur la notion d’utilité afin de réinvestir une grande partie des bénéfices de l’entreprise pour que la réussite commerciale de VELUX serve à des projets d’intérêt général.

Les Fondations VELUX interviennent principalement en soutien de projets scientifiques, sociaux ou culturels, au Danemark comme dans d’autres pays européens. Depuis leur création, les Fondations VELUX ont ainsi apporté leur soutien à de nombreux projets pour un montant total de huit cent cinquante millions d’euros, dont cent cinquante-cinq en 2014.