Morangis,
17
Novembre
2014
|
13:43
Europe/Amsterdam

Le palmarès du concours IVA 2014 dévoilé

À l’occasion de l’édition 2014 du concours « International VELUX Award », trois vainqueurs et neuf mentions spéciales ont été désignés. Quatre étudiants de l’université Tsinghua de Pékin, en Chine, ont remporté le premier prix avec leur projet « Light, Revitalization » - une superbe exploration en profondeur du rôle de la lumière du jour dans la vie urbaine moderne.

 

Leurs recherches sur « la lumière de demain » ont plongé les gagnants du premier prix au coeur d’une réflexion fondamentale sur la vie et la lumière.

« Pour nous, la lumière de demain souligne davantage la beauté spirituelle de la vie. Nous n’avons pas seulement envisagé une meilleure utilisation de la lumière à l’avenir. Nous avons aussi recherché une nouvelle définition de la lumière. Dans notre projet, la lumière sert d’étape, et nous amène à reconsidérer les valeurs premières de la vie de tous les jours », explique Du Dikang, 22 ans, étudiant du premier cycle à l’université Tsinghua et capitaine de l’équipe gagnante.

L’équipe vainqueur est partie de la ville de Pékin, un terrain d’essai de la nouvelle architecture, pour rechercher les valeurs importantes du passé à préserver et à relier à la vie moderne.

Le jury a fait l’éloge de la maturité du projet et de sa présentation d’éléments parfaitement plausibles et réalisables, associant d’anciennes traditions chinoises à de nouvelles manières de les considérer. Le projet démontre une parfaite compréhension du rôle de la lumière du jour à l’échelle de la ville, sur le plan social et culturel.

« Le projet vainqueur a su sauvegarder et promouvoir les conditions culturelles relatives aux cycles du soleil inspirés par l’héritage culturel de la région. Il s’appuie sur plusieurs récits au travail et la possibilité de résoudre les problèmes urbains par la lumière. C’est une analyse très intéressante de la lumière », précise le président du jury, Craig Dykers, pour justifier le choix du projet vainqueur.

 

Les 2ème et 3ème prix soucieux d’une responsabilité mondiale

Le jury a caractérisé le 2e prix de fantastique, transposant, dans une approche très mature, les aspects de la science-fiction dans le monde réel, animant une zone démilitarisée comme un nuage artificiel. 

Le projet « Morning Glory Cloud » a été imaginé par deux étudiants des universités Hanyang et Hongik de Séoul, en Corée, comme une invitation à réfléchir à la possibilité de faire disparaître la frontière coréenne invisible.

Le troisième projet récompensé, « Light of Hope », a pour objectif d’apporter une lueur d’espoir et d’éclairer les millions de personnes des camps de réfugiés du monde entier.

Pour le jury, ce projet est à la fois rentable, pratiquement réalisable et s’accompagne d’un aspect humain traduisant l’engagement social réel et sincère de l’équipe de quatre étudiants de l’université d’architecture, d’ingénierie civile et de géodésie de Sofia, en Bulgarie.

En plus des trois projets gagnants, le jury a décerné deux mentions spéciales à deux projets chinois, et sept mentions honorables à des équipes canadienne, italienne, danoise, bulgare et chinoise. Tous les vainqueurs et mentions honorables ont été décidés et attribués à l’unanimité par le jury.

 

La lumière du jour reste le point central

Le jury se réjouit du fait que de nombreux projets adressés à l’occasion de l’édition 2014 du concours « International VELUX Award » vont au-delà des paramètres du design et contribuent positivement à une responsabilité sociale et sociétale. 

« Un grand nombre de projets présente dans quelle mesure la lumière peut affecter des situations politiques. Ils se penchent sur la fonctionnalité de la lumière avec des objectifs qui dépassent les bienfaits et apports habituels de la lumière. Il ne s’agit pas seulement de panoramas et de confort, mais plutôt de gérer des situations  complexes, des discussions sociales et de faire le lien entre aspects politiques et travail avec la lumière », précise le président du jury, Craig Dykers.

Pour les organisateurs du concours, l’orientation générale des projets des étudiants vers la responsabilité et l’expérimentation conceptuelle est très importante : « Avec ce prix, notre objectif est d’encourager les étudiants à envisager la lumière naturelle comme une caractéristique dépassant le simple design. Nous avons le plaisir de constater que les projets vainqueurs et les mentions accordées cette année sont très engagés sur des thèmes sérieux auxquels le monde est confronté et démontrent une responsabilité sociale sincère », ajoute Per Arnold Andersen, représentant le groupe VELUX au sein du jury.

Tous les projets vainqueurs sont présentés dans « Architectural review » et toutes les présentations affichées sur le site Internet du concours. Les dix dernières années du concours « International VELUX Award » sont aussi célébrées dans la dernière édition du « Daylight & Architecture magazine » disponible sur da.velux.com et l’App Store.

Pour plus d’informations sur le concours « International VELUX Award », rendez-vous sur le site du concours : iva.velux.com

 

A propos de VELUX

Depuis plus de 75 ans, le Groupe VELUX améliore le cadre de vie grâce à l’entrée de lumière naturelle et d’air frais par le toit. Notre vocation : offrir un environnement intérieur sain et durable dans tous les bâtiments résidentiels ou non résidentiels où nous passons la plus grande partie de nos journées pour vivre, travailler, nous divertir, etc.

Nous proposons une large variété de fenêtres de toit, solutions pour toits plats, conduits de lumière naturelle et verrières modulaires, mais aussi une gamme d’équipements pour se protéger de la chaleur, créer l’obscurité ou tamiser la lumière (volets roulants, stores extérieurs et intérieurs) ainsi que des commandes intelligentes, autant de produits destinés à favoriser le bien-être dans l’habitat et à faciliter la vie des habitants.

Le Groupe VELUX est présent dans plus de 40 pays, à travers ses sociétés de vente et ses usines de production, et emploie près de 11 000 personnes dans le monde. Il appartient à la société VKR Holding A/S, entièrement détenue par des fondations à but non lucratif (LES FONDATIONS VELUX) et par la famille du fondateur. En 2017, VKR Holding a réalisé un chiffre d’affaires de 2,5 milliards d’euros et LES FONDATIONS VELUX ont soutenu de nombreux projets caritatifs, pour un montant de 170 millions d’euros.

En France, près de 1 000 collaborateurs sont répartis entre quatre usines de production et une société de vente. Pour plus d’informations : www.velux.fr