Morangis,
20
Juin
2018
|
09:00
Europe/Amsterdam

FAKRO perd sa campagne de diffamation contre le Groupe VELUX

FAKRO, fabricant de fenêtres de toit polonais et concurrent du Groupe VELUX, a été débouté de sa plainte déposée auprès de la Commission Européenne. Depuis 2012, cette plainte a été utilisée comme fondement d’une campagne de diffamation contre le Groupe VELUX, menée à travers une grande partie de l’Europe.

La Commission Européenne a rejeté la plainte que le polonais FAKRO avait déposé contre VELUX en 2012. Ricardo Cardoso, porte-parole de la Commission, a confirmé aux médias polonais et internationaux que la Commission avait mené une enquête poussée à la suite des accusations portées contre le Groupe VELUX et n’avait trouvé aucune violation par VELUX des règles de concurrence.

« Nous espérons que la décision de la Commission Européenne mette fin à la longue liste d’accusations que FAKRO a proférée contre VELUX dans les médias et lors de conférences. Il est primordial pour nous d’être loyal en matière de concurrence et nous n’avons aucune raison d’agir autrement. Nous avons un produit de qualité et un haut niveau de service, nous n’avons donc besoin de rien d’autre qu’une libre concurrence dans les marchés sur lesquels nous sommes présents », déclare David Briggs, CEO du Groupe VELUX.

FAKRO a décrit son dossier comme un exemple des conditions concurrentielles difficiles rencontrées par les entreprises d’Europe de l’Est lorsqu’elles tentent de gagner des parts de marché dans les « anciens » de l’Union Européenne. FAKRO s’est servi des accusations de son appel pour aborder les médias et les politiciens.

« Lors de l’enquête de la Commission, nous avons décidé de ne pas commenter ce sujet pour respecter le travail des autorités. Cependant constater qu’un concurrent souhaitait à ce point porter atteinte à VELUX fut une expérience déplaisante. Nos clients nous ont également demandé de répondre à ces accusations et nombre d’entre eux ont été choqués d’apprendre jusqu’où FAKRO était prêt à aller », continue David Briggs.

David Briggs fait référence à ce qui est probablement la plus grande affaire d’espionnage industriel du Danemark, dans laquelle un employé haut placé du Groupe VELUX a pris contact avec FAKRO, par le biais d’un intermédiaire, pour vendre des milliers de documents confidentiels VELUX et des enregistrements secrets de réunions portant sur les clients, les produits, l’innovation et la stratégie du Groupe. FAKRO a admis dans les médias polonais que ses hauts dirigeants ont à plusieurs reprises rencontré deux intermédiaires pour discuter de l’achat potentiel de ces données volées.

« Cette affaire montre clairement que VELUX et FAKRO ont deux visions très différentes de ce qu’est la libre concurrence. J’espère que FAKRO acceptera cette décision et, à l’avenir, passera son temps à nous affronter sur le marché plutôt qu’à lancer de graves accusations et mener une campagne de diffamation », conclut David Briggs.

L’enquête danoise sur le cas d’espionnage industriel contre le Groupe VELUX est toujours en cours.

FAKRO a précédemment porté plainte contre le Groupe VELUX auprès des autorités de la concurrence et en 2008, plusieurs filiales VELUX ont subi une perquisition. Cette enquête n’avait déjà révélé aucun signe d’infraction aux règles de la concurrence de la part de VELUX.

 

Contact presse : Jens Bekke, Directeur Relations médias Monde, The VELUX Group

+45 21 55 07 89 / jens.bekke@velux.com

 

A propos de VELUX

Depuis plus de 75 ans, le Groupe VELUX améliore le cadre de vie grâce à l’entrée de lumière naturelle et d’air frais par le toit. Notre vocation : offrir un environnement intérieur sain et durable dans tous les bâtiments résidentiels ou non résidentiels où nous passons la plus grande partie de nos journées pour vivre, travailler, nous divertir, etc.

Nous proposons une large variété de fenêtres de toit, solutions pour toits plats, conduits de lumière naturelle et verrières modulaires, mais aussi une gamme d’équipements pour se protéger de la chaleur, créer l’obscurité ou tamiser la lumière (volets roulants, stores extérieurs et intérieurs) ainsi que des commandes intelligentes, autant de produits destinés à favoriser le bien-être dans l’habitat et à faciliter la vie des habitants.

Le Groupe VELUX est présent dans plus de 40 pays, à travers ses sociétés de vente et ses usines de production, et emploie près de 11 000 personnes dans le monde. Il appartient à la société VKR Holding A/S, entièrement détenue par des fondations à but non lucratif (LES FONDATIONS VELUX) et par la famille du fondateur. En 2017, VKR Holding a réalisé un chiffre d’affaires de 2,5 milliards d’euros et LES FONDATIONS VELUX ont soutenu de nombreux projets caritatifs, pour un montant de 170 millions d’euros.

En France, près de 1 000 collaborateurs sont répartis entre quatre usines de production et une société de vente. Pour plus d’informations : www.velux.fr